La lumière artificielle est multiple et diffère d’un espace à l’autre. Elle propose des ambiances diurnes et nocturnes contrastées.

 

L’usage de la couleur intensifie ces variations.

Appliquée en surface ou sur la totalité de l’enveloppe intérieure de petits volumes (sol, murs, plafond), la couleur définie les limites de l’espace et y immerge les corps.

L’usage de la matière textile et du feutre en particulier, apporte confort et sophistication à l’ensemble.

Tous ces éléments confèrent aux lieux une approche riche en sensations et émotions variées.

 

Tous les espaces sont très bien isolés et sont chauffés l’hiver par le sol.

L’été, les verrières peuvent s’ouvrir totalement, ainsi que les trois grandes portes donnant sur le jardin, ce qui permet une ventilation parfaite.

Ainsi le lieu bénéficie d’un grand confort en toutes saisons.

 

Au premier étage, l’appartement de 105 m2 propose un espace tout en longueur (L=20m), où s’accordent deux désirs d’ambiances, qui génèrent une mixité des genres. Les séquences propres aux différentes actions domestiques se succèdent dans la longueur et révèlent des micros espaces, chacun proposant aux corps qui s’y déplacent, une expérience physique et sensorielle spécifique.